Archives de catégorie Les projets pédagogiques

ParDelphine HEURTAUX

Défi relevé pour les soignants !

Chers et chères élèves du collège Montesquieu Sainte-Marie,

Toute l’équipe éducative du collège vous a proposé durant la période de confinement de montrer votre solidarité envers le personnel soignant de l’hôpital Jacques Monod.

Vous avez réalisé… UN POÈME, UN DESSIN, UNE VIDÉO…
Vos travaux, nous les avons fait parvenir à tout le personnel de l’hôpital Jacques Monod, par l’intermédiaire d’une infirmière qui travaille au service cardiologie et qui ne compte pas ses heures pour venir en aide aux patients(es) atteints(es) du coronavirus.

Voici 3 vidéos réalisées par les élèves de 6eB et 5eB à destination des soignants de l’hôpital Jacques Monod :

Voici les messages en retour de l’équipe Jacques Monod !

 

En remerciement pour l’affiche réalisée par les élèves de 6eB et 5eB, le service communication a envoyé un mail en précisant :

« Les affiches sont très belles et vont bientôt être installées dans le hall nord de l’établissement. Nous vous remercions  une nouvelle fois pour cette belle initiative. »

 

ParSophie HERRAN

FANTASTICO pour les élèves de 5e : Rencontre Zoom avec leurs correspondants siciliens

Malgré le confinement ou « in quarantena » en italien(quarantaine), nous avons décidé avec ma collègue sicilienne Vera et ses élèves, donc nos correspondants, de nous voir pour la première fois en visioconférence 

Les élèves se sont présentés, ils se sont posés des questions.

Ils se sont répondus dans les deux langues soit leur langue maternelle soit en italien pour les français ou en français pour les Italiens.

Cela leur a permis de se rendre compte réellement de la communication en langue étrangère même si cela fait peu de temps qu’ils apprennent l’italien.

De mon côté je suis très fière des élèves présents qui ont su utiliser tout ce qu’ils avaient appris depuis le début d’année, ce qui est très prometteur pour la suite.

Voici quelques réactions après la visioconférence

 

Du côté enseignant

« Ce fut une superbe première expérience en confinement avec mes élèves un peu timides mais heureux.  » – prof.d’italien (Le Havre) 

« Super heureuse car pour eux c’était une surprise, je ne leur avais pas dit qu’il y aurait les correspondants – On pourrait s’organiser une leçon chaque semaine pour des leçons authentiques et stimulantes » – Vera Lanframe prof de français

 

Voici les réactions de mes élèves après la visioconférence

Manon : »La visioconférence était super. Nous avons posé des questions en italien et en français chacun notre tour et nous devions traduire »

 

Élyséa: « J’ai trouvé que c’était très bien, instructif. On essaie de traduire les phrases en italien. On s’est présentés en italien à nos correspondants et nos correspondants se sont présentés en français. J’ai adoré »

 

Benjamin :  » J’ai trouvé que cette visioconférence était très intéressante. C’était super de pouvoir rencontrer son correspondant et de pouvoir poser des questions à la classe italienne »

Mathis : »C’était bien. J’ai trouvé ça sympa de parler avec des italiens. On s’est échangés des mots, c’était drôle, on ne se comprenait pas tous et on en rigolait, on était un peu étonnés. J’étais un peu stressé malgré mes questions préparées. Personnellement j’ai bien aimé, par-dessus tout j’ai pu voir mon correspondant. »

Chahina : »J’ai trouvé que c’était super car on a eu l’occasion de parler avec nos correspondants italiens »

Angelina : »la visio était sympa car ça a permis de voir à quoi ressemble ma correspondante et d’apprendre comment les élèves en Sicile vivent le confinement mais c’était dur pour moi de prendre la parole car tout le monde parlait en même temps et il y a eu des coupures internet. »

 

 

 

ParSophie HERRAN

Présentation de l’italien pour les 6èmes

Buongiorno a tutti

Voilà une petite présentation de la langue italienne à travers une vidéo que j’ai réalisée.

N’hésitez pas à me contacter par mail sophie.herran@ac-normandie.fr

ParSophie HERRAN

Correspondance avec un collège Italien 2019-2020

Depuis le mois de décembre, la classe de 5ème étudiant l’italien en LV2 correspond avec des italiens de Sicile de l’Istituto Francesco Ventorino di Catania.

Une correspondance qui fonctionne merveilleusement bien avec une implication totale des élèves qui nous l’espérons pourra déboucher sur un véritable échange scolaire l’année prochaine.

ParSophie HERRAN

Correspondance avec un collège Italien – Lien malgré le confinement

 

Nos correspondants pensent à nous, comme nous pensons à eux pendant cette période particulière.

I nostri corrispondenti ci pensano, come pensiamo a loro durante questo periodo particolare.

ParDelphine HEURTAUX

« Qui suis-je ? » les 4eB et 3eB au théâtre des Bains Douches

A l’adolescence, « Qui suis-je ? » est la question première que chacun se pose. C’est en tout cas, la question que Le Volcan a proposé à nos élèves de 3eB et 4eB, vendredi 6 mars au Théâtre des Bains douches.

Yann Dacosta, metteur en scène de la Compagnie Le Chat Foin, a proposé  aux jeunes un spectacle de grande qualité, sur un thème souvent sensible durant cette période de l’adolescence. D’après le livre de Thomas Gornet, Yann Dacosta présente la vie de Vincent, un élève de troisième assez banal. Il partage tout avec Aziz et Myriam, ses meilleurs amis. Cette dernière année de collège sera pour lui remplie de petits riens et d’un tremblement de terre lorsqu’il découvre, avec autant d’effroi que de délices, le trouble du sentiment amoureux. Et ce qui ne devrait être qu’un détail prend des proportions incontrôlables : c’est un garçon qui provoque ce bouleversement dans son être.

Avec les mots justes et simples de Thomas Gornet, Yann Dacosta mélange théâtre et Bande dessinée. Les acteurs entrent dans la peau de ces adolescents dans un décor dessiné qui déroule leur histoire comme une BD. Nous en oublions vite qu’ils sont en fait des adultes. Une véritable prouesse qui nous entraîne avec douceur et bienveillance dans la vie de ce garçon entouré de ses amis, drôle et attachant. On découvre alors son chemin entre éveil du désir, naïveté et maturité, tendresse et rage, humour et gravité avec une sensibilité d’enfant et une conscience d’ado.

À l’issue de la représentation, les élèves ont pu échanger avec l’équipe artistique.

Bravo à toute l’équipe, pour nous avoir montrer avec finesse comment s’emparer d’un sujet jugé délicat pour questionner adolescents et adultes sur notre rapport aux autres.

ParDelphine HEURTAUX

Déguisement et chandeleur au collège !

Vendredi 14 février, c’était l’effervescence au collège. Non seulement parce que c’était la veille des vacances de février, mais surtout parce que Monsieur Pézier, notre directeur, avait décidé de nous offrir une journée festive. Déguisements et crêpes étaient à l’honneur ! Certes, nous avions un peu décaler la date de la chandeleur, mais qu’importe ! La convivialité, et la bonne humeur étaient présentes !

Nous avions pour certains sortis nos plus beaux déguisements !

Les mamans de l’APEL se sont retroussées les manches et ont préparé une quantité incroyable de crêpes pour le plus grand bonheur des enfants et des adultes ! Un grand merci à toute l’équipe !

 

D’ailleurs savez-vous d’où vient le fait de manger des crêpes à la chandeleur ?

A l’époque des Romains, il s’agissait d’une fête en l’honneur du dieu Pan. Toute la nuit, les croyants parcouraient les rues de Rome en agitant des flambeaux.

En 472, le pape en fait une fête religieuse. Elle est célébrée chaque année 40 jours après Noël, jour de la présentation de l’enfant Jésus au Temple. Le nom « Chandeleur » provient à l’origine des « chandelles » , traditionnellement utilisées à cette occasion.

 

ParDelphine HEURTAUX

Les 5eB et 4eB en pleine écriture !

Depuis le début de l’année les élèves de 5eB et 4eB poursuivent leur projet d’écriture d’un nouveau roman d’aventures. Après « Le Trésor oublié » (aux éditions La Marmite à mots) qui est en vente actuellement dans toutes les librairies de France et des pays francophones, les collégiens se sont lancés avec l’aide de Caroline Triaureau, écrivain et éditrice, dans une nouvelle aventure de Papy Grenier, Mamie Simone et sa joyeuse bande de détectives en herbe Momo, Zemzem, Ronan, Chloé et bien sûr leur chien Rocky.

Cette année, la fine équipe s’envole pour Marrakech où ils vont faire de curieuses découvertes dans les ruelles de la médina.

Les écrivains en herbe ont donc réalisé un voyage d’études en novembre dans cette magnifique ville ! Revivez les grands moments de ce séjour pédagogique ici !

Si l’an dernier leur ouvrage avait pour fil rouge le personnage de Michel Dubocage de Bléville, navigateur et explorateur havrais, cette année, ils se sont tournés vers Charles de Foucauld, et notamment la période de sa vie où celui-ci à traverser le Maroc déguisé en juif accompagné du Rabin Mardoché afin de cartographier le pays. Un voyage initiatique, qui le conduira ensuite dans le désert algérien.

Afin de mieux comprendre son cheminement de vie, les élèves ont accueilli jeudi 6 février le Père Yves de MALLMANN, de la fraternité Charles de Foucauld. Durant un temps d’échange et de convivialité, il leur a raconté les différentes étapes de la vie de Charles de Foucauld et son souhait d’accueillir l’Évangile dans toute sa simplicité, de témoigner de Jésus dans le respect des autres expériences religieuses, de réaffirmer le primat de la charité vécue dans la fraternité. Un temps d’échange riche et passionnant qui a donné place à une vraie réflexion sur l’interculturalité.

Pour accompagner cette réflexion, les élèves se sont rendu jeudi 16 janvier dans trois lieux de cultes de la ville : la synagogue, la mosquée de Caucriauville et l’église Saint-Joseph. Le Rabin Dov Lewin étant pris par ses fonctions, c’est l’hazan qui nous a accueillis chaleureusement. Celui-ci nous a expliqué les différentes pratiques de la religion juive, puis la différence entre le Talmud et la Torah…

La visite s’est poursuivie en l’église Saint-Joseph, un édifice emblématique du centre-ville reconstruit. Érigée en mémoire des victimes havraises de la Seconde Guerre mondiale, l’église Saint-Joseph, ornée de ses 6500 vitraux, chef-d’œuvre de l’architecture du XXe siècle, est un phare spirituel ouvert sur le monde. C’est le premier monument que l’on voit en arrivant par la mer. Anne Liberge, animatrice en pastorale du collège, en a profité pour expliquer aux élèves les différents éléments religieux d’une église.

L’après-midi, nous nous sommes rendus à la mosquée de Caucriauville. L’imam a expliqué aux élèves les différentes fonctions de la mosquée, lieu de prière, d’étude du Coran. Assis dans la salle de prière, les élèves ont pu découvrir ce qui fait la spécificité de la prière musulmane qui se pratique chaque jour à des heures différentes en fonction du calendrier hégirien.

ParSophie HERRAN

Deuxième cours d’initiation à langue italienne pour les parents des élèves italianisants

Comme chaque trimestre, Mme Herran, professeure d’italien propose aux parents de ses élèves italianisants le deuxième cours d’initiation à la langue italienne pour pouvoir partager ce plaisir de parler italien avec leurs enfants.

C’est important pour se rendre compte des difficultés que peuvent rencontrer vos enfants dans l’apprentissage de cette langue étrangère, loin d’être facile comme on pourrait le croire!

Alors rendez-vous le :

Mardi 4  février de 18h à 19h30 dans la classe d’italien.

A presto, Arrivederci

ParDelphine HEURTAUX

Les 4eB sur France Bleu !

Lundi 9 décembre, Maxime et Noa-James se sont rendus avec Mme Heurtaux dans les studios de France Bleu Haute-Normandie à Rouen pour une interview ! L’émission a été diffusée sur les ondes mardi 21 janvier 2020 de 14h à 16h !!!! Si vous les avez ratés, écoutez-les en podcast ici  !

Auteurs du livre « Le Trésor oublié » comme leurs 24 autres camarades de classe, Maxime et Noa-James ont assuré la promotion de leur ouvrage. Ils ont été accueillis chaleureusement par Richard Gauthier, animateur radio et son équipe. Après une visite des studios, et un rapide passage en direct, les collégiens se sont rendus dans le studio d’enregistrement pour présenter leur travail d’écriture.

 

Richard Gauthier reçoit chaque après-midi les auteurs, artistes, dessinateurs, sportifs et autres acteurs de la vie culturelle et associative. Tous ceux qui font bouger et vibrer la Normandie sont au micro de cet animateur radio.

Malgré le stress, les collégiens ont su répondre aux questions et présenter leur ouvrage avec brio. Alors pour tous ceux qui ne l’ont pas encore mis dans la hotte du Père Noël, rendez-vous dans toutes les librairies de France et des pays francophones.

 

À Sainte-Adresse, près du Havre, 3 cadavres sont retrouvés au bout de la jetée. Les victimes semblent avoir un lien avec la Maison de l’Armateur, musée qui accueille pour les journées du Patrimoine le journal intime de Louise Foäche, femme d’un grand négociant havrais du 18e siècle. Il n’en faut pas plus pour Papy Grenier, ancien agent secret, pour reprendre du service en compagnie de son équipe d’apprentis détectives, Zemzem, Momo, Ronan et Chloé. Les voilà entraînés dans une folle enquête, à travers des messages codés, à la recherche d’un trésor oublié au cœur de l’histoire de la ville du Havre.